Ma pratique

J’adhère au courant dit humaniste de la psychothérapie.                                                                             Mon intention est de vous rencontrer avec un maximum d’ouverture à la personne singulière que vous êtes, à ce que vous vivez. Comment cela se présente-t-il vraiment? et ce qui se passe dans le corps donne alors des informations précieuses. Mais aussi les pensées qui vous traversent et reviennent périodiquement, les images à l’état diurne ou en rêve.                                                                            De quoi votre monde est-il fait? Quelles sont les souffrances, voire les gouffres, mais aussi les besoins et les valeurs qui vous animent?                                                                                                                   Le dialogue avec la thérapeute, attentif, non directif, scrupuleusement « centré sur la personne » vous permet le dialogue avec vous-même et votre monde intime. Vous en donne la curiosité, l’intérêt, l’amour et le sens.                                                                                                                                   C’est une thérapie positive au sens de valorisante mais aussi au sens 1er de « positif », c’est-à-dire qu’elle accueille toujours ce qui est, au-delà des jugements et des prescriptions, y compris celles bien intentionnées et dans l’air du temps « Sois positive! (qui invite justement à ne pas l’être, à nier ce qui est vraiment éprouvé), « Tu es trop dans le mental, lâche prise » etc.                                                   Vous êtes là où vous êtes et c’est une fois que cela a droit d’existence que le mouvement vital reprend, l’énergie n’est plus perdue à essayer de faire que ce qui est ne soit pas. Tout ce qui surgit est toujours le bienvenu, considéré comme pertinent, toutes les émotions, toutes les « bizarreries »…

Mes références principales sont Carl Rogers – ainsi que ses « élèves » Eugene Gendlin pour ce qui est du Focusing et Marshall Rosenberg pour la CNV –  et C.G. Jung, qui ont tous en commun une vision dynamique, une confiance dans le processus du vivant pour une pleine croissance de la personne humaine. Carl Rogers parle de « tendance actualisante » et C.G. Jung du « processus d’individuation ».

Séances individuelles: > A lire avant votre prise de RdV

1H: 50€    ou   1H30: 65€

Nous prenons le temps d’accueillir ce qui est, de le faire se déployer et se transformer.

Pourquoi travailler ensemble

  • Pour un accompagnement qui combine les qualités humanistes de l’ACP et la psychologie des profondeurs de Jung, avec une proposition de travail sur le corps, les rêves et autres supports symboliques.
  • Pour travailler avec une thérapeute qui, par son parcours personnel, s’est constitué un monde de référence très large et donc qui n’exclut aucune dimension à l’expérience humaine, qui intègre tous les questionnements et horizons, philosophiques, spirituels…

>  Découvrir l’ACP – Carl Rogers

>  Psychologie des profondeurs – Jung