Outil la Communication NonViolente, CNV (Angers, La Bohalle)

Qu’est-ce que la Communication NonViolente (CNV) ?

Mise au point par Marshall Rosenberg, ce style de communication n’a rien de mièvre ni de béni-oui-oui.

Nous pratiquons, sans en avoir conscience, un langage de mort. Nous le faisons subir aux autres et nous le subissons, depuis notre plus jeune âge, en famille, à l’école… Il est du côté de la mort car il sape notre élan de vie, nous enferme dans des jugements, des identités fausses et limitantes: Oh là là, un vrai petit macho!  Arrête de râler tout le temps, on dirait ton père! Qu’est-ce que t’es sympa, on peut toujours compter sur toi! Etc. 

Ce langage nous fragilise par des dévalorisations ou des compliments qui sont autant de pressions pour en mériter encore, ou par de la culpabilisation (Tu vois dans quel état tu me mets?), voire par des humiliations. C’est de la violence ordinaire. A notre tour nous jugeons, nous voulons avoir raison contre l’autre, lui clore le bec, nous nous plaignons de ce qu’il ou elle ne nous écoute jamais, ne nous comprend pas…

La CNV propose d’apprendre un langage de vie qui part de nos besoins et de ce dont nous sommes vraiment porteurs, notre véritable nature. A partir de cette réalité, et instant après instant, en contact avec ce qui est vivant en nous, se construit une relation claire et bienveillante avec soi et avec les autres.

Nos échanges sont plus intelligents, c’est-à-dire qu’ils tiennent compte de ce que chacun veut vraiment et de la meilleure manière de l’obtenir sans manipuler l’autre mais en créant des conditions optimales dans l’échange: se sentant compris dans ses propres sentiments et besoins, chacun est plus ouvert à la demande de l’autre, plus créatif dans ses réponses puisque plus libre.

Il s’agit de communiquer en conscience et en responsabilité, hors de tout automatisme, préjugé, réaction défensive… tout comme hors de la peur de dire non et de décevoir.

« La CNV ne saurait pour autant se limiter à un langage ou à une technique de verbalisation. Elle repose sur une prise de conscience et sur une intention qui peuvent être exprimées par des silences, par une qualité de présence » Marshall Rosenberg

 Au-delà d’une méthode: un état d’esprit, une disposition du coeur

On pourrait dire que la CNV c’est l’ACP de Carl Rogers appliquée au champ de la communication.

Vous pouvez venir seul-e ou à 2 pour l’apprendre et la pratiquer.                                                          Vous bénéficierez de toute façon de ses bienfaits dans la relation thérapeutique centrée sur la personne